Une année réussie avec 95,5% d’assiduité scolaire dans la province de Tiznit

OPERATION «UN VELO POUR ELLE »

Une année réussie avec 95,5% d'assiduité scolaire dans la province de Tiznit

A l’occasion de leur cinquième mission dans la province de Tiznit, l’Association Juste pour Eux et la Fondation Décathlon ont procédé à la visite des 15 collèges de la région, pour revoir et encourager de nouveau les bénéficiaires de l’opération « Un vélo pour Elle », qui avaient bénéficié pour leur passage au collège en 2006, d’un vélo pour poursuivre leur scolarité.

Les résultats obtenus sont remarquables, dans une région où les mentalités n’encouragent pas forcément la poursuite des études des filles après l’école primaire. « L’opération un Vélo pour Elle a bouleversé les moeurs et les mentalités de la province de Tiznit », ont déclaré de nombreux directeurs d’écoles et professeurs des différents villages visités. « Les parents des élèves sont particulièrement attentifs à la scolarité de leur fille, maintenant qu’ils se sentent en confiance avec les ONG françaises qui reviennent régulièrement encourager leur fille et leur donner les moyens pour poursuivre leur scolarité », a souligné Hassan Akhouad, coordinateur du projet à la délégation du Men (Ministère de l’Education Nationale) de Tiznit.

Alors que le taux d’abandon des filles dans cette province aurait du atteindre près de 70%, il a été constaté 1 abandon la première année et 8 abandons l’année suivante parmi les 200 bénéficiaires des vélos. L’opération « Un vélo pour Elle » a ainsi pu contribuer à la lutte contre la déperdition scolaire avec un taux de 95,5% de réussite du projet à l’issue de cette seconde année, sachant que cette opération pilote a été prévue sur trois ans. Parmi ces filles qui aurait du rester au foyer, un nombre important ont prouvé des résultats exceptionnels dépassant les 16 voir les 17 de moyenne générale encourageant ainsi encore davantage le corps enseignant ainsi que les parents. Cependant, ce sont les résultats liés à l’assiduité et à la fréquentation des établissements qui demeurent essentiels pour les partenaires de ce projet,

A l’occasion de cette mission, les collèges, à leur demande, ont bénéficié de bibliothèques constituées de plus de 1500 ouvrages divers et variés sélectionnés par l’ONG française Biblionef, afin de perfectionner les études en langue française des élèves, permettant à certains de ces établissements de créer par ailleurs leur premier embryon littéraire et culturel. L’ONG marocaine « L’Heure Joyeuse » s’est engagée à son tour à fournir les cartables et les manuels scolaires à ces filles, pour la prochaine rentrée scolaire.

Concernant l’entretien des vélos, suite à la dernière opération menée en octobre 2007 liée à la réparation opérée par les techniciens de la société Décathlon, un concours lancé auprès des filles bénéficiaires a permis de retrouver des vélos dans un état très correct, avec un taux de plus de 90% du matériel en bon état, contrairement à l’année dernière, où 80% des vélos étaient quasi inutilisables. Le concours a permis, comme promis, de récompenser par collège les filles les plus responsables à l’égard de l’entretien de leur vélo ; 40 d’entre elles ont reçu symboliquement des montres Hi-Tech Décathlon.

La troisième année de collège et donc la dernière phase de ce projet sera décisive, puisque les filles devront passer leur examen final pour accéder au lycée. Elle sera également décisive puisque de nouveaux facteurs entreront en jeu, liés notamment au passage au lycée, au redoublement de certaines, à la conviction des parents de permettre à leur fille de poursuivre leurs études, à l’éloignement des nouveaux établissements, aux coûts financiers liés à la scolarité. L’Association Juste pour Eux, la Fondation Décathlon, avec la délégation du MEN de Tiznit et l’AREF (Académie Régionale d’Education et de Formation) du Souss-Massa-Draa, anticipent et se penchent actuellement sur des solutions appropriées qui visent à ne pas abandonner ces filles désormais motivées à améliorer leur devenir.

L’opération pilote « Un vélo pour Elle », qui commence à porter ses premiers fruits au niveau de la scolarité des filles en région rurale, suscite de plus en plus d’intérêt auprès d’associations nationales, d’ONG, voir d’institutions, qui se mobilisent à leur tour pour distribuer des vélos aux élèves des régions rurales du Royaume.


Contacts :
Association Juste pour Eux
Myriam L’Aouffir – Alain-Xavier Casanova – Rachid L’Aoufifr

www.justepoureux.com