200 lycéennes de Tiznit déplacent des montagnes dans le Sud marocain grâce a "1 vélo pour Elle "

 « Avoir le baccalauréat entre des gens analphabètes, c’est extraordinaire ! ». C’est ainsi qu’une jeune fille de la région de Tiznit résume son expérience du projet « 1 vélo pour elle ». Ce projet a été lancé en 2006 pour lutter contre la déscolarisation des filles dans les régions rurales du Maroc. En partenariat avec la Fondation Décathlon, l’association Juste pour Eux a distribué 200 vélos à des écolières pour leur permettre de poursuivre leurs études dans des collèges trop éloignés de leur domicile. En 2011, 91 d’entre elles étaient passées en terminale et en juillet 2012, 64 ont obtenu le baccalauréat, ce qui représente un taux de réussite de 33% sur l’échantillon initial. Au Maroc, toutes régions et tous sexes confondus, seuls 13% d’une classe d’âge arrivent en terminale.

 Mieux, le projet « 1 vélo pour elle » a amélioré en profondeur le statut social des jeunes filles dans leur communauté rurale. Les familles ont saisi l’opportunité du projet pour améliorer leur sort matériel. Elles ont misé tant sur l’allègement immédiat des coûts de scolarisation, rendu possible par le transport et les distributions de matériel gratuits, qu’aux revenus futurs des bachelières. Celles-ci ont réussit à canaliser plus de ressources familiales vers la scolarisation. En dépit de conditions matérielles précaires, les familles ont aménagé leur vie quotidienne de sorte à faciliter les études de leur fille. Se sentant responsabilisées et les résultats scolaires allant en s’améliorant, elles ont gagné confiance dans leurs capacités. Du fait que les pères misent désormais sur leur fille pour améliorer le sort matériel des familles, les bachelières ont vécu une évolution très positive des valeurs de respect à leur égard, ce qui se traduit par une liberté de s'exprimer et de choisir.

 Les bénéficiaires du projet « 1 vélo pour elle » sont devenus actrices à part entière de leur destin. Elles ont acquis tôt l’autorité des personnes qui disposent du savoir. Elles ont appris à s’engager socialement en motivant d’autres familles à scolariser leurs filles pour lutter contre l’abandon scolaire et l’égalité des sexes. « 1 vélo pour elle » a donné à ces filles le courage et la fierté de réussir. La réputation de leur lycée s’en est trouvée améliorée dans la mesure où la ponctualité et l’assiduité sont devenues la règle, où les bénéficiaires ont développé des qualités intellectuelles et sociales exceptionnelles et où leur aura leur a permis de nouer des amitiés inédites.

 Ces résultats sont le fruit des suivis individuels et collectifs des bénéficiaires pendant six ans et d’une coopération sans faille entre l’association Juste Pour Eux, la Fondation d’entreprise Décathlon et la Délégation de Tiznit du Ministère de l’Education National du Maroc. Les contrôles fréquents et l’organisation d’événements répercutés dans les médias ont créé des dynamiques vertueuses. Autour du service principal qu’était le transport gratuit à vélo, d’autres prestations ont été fournies en partenariat avec d’autres acteurs sociaux, outre la distribution de kits et de manuels scolaires, l’organisation de campus culturels et sportifs et des actions en faveur de la santé des familles de bénéficiaires. Grâce au projet « 1 vélo pour elle » des jeunes femmes rurales ont déplacé des montagnes de préjugés, d’habitudes et de résistances sociales.

 Juste pour Eux est une association qui s’engage pour améliorer les conditions de scolarisation dans le monde rural et l’égalité des chances dans le monde professionnel. Ses méthodes innovantes font d’elle une référence parmi les acteurs sociaux.

Crédit photo  :Nicolas Boutteville / Fondation Oxylane